Actualités

 

20 février 2012

Un salon de l’agriculture centré sur la formation et l’emploi agricole

Comme chaque année, le FAFSEA sera présent sur le Salon de l’Agriculture du 25 février au 5 mars, à Paris, Porte de Versailles. Cette année, la thématique du salon est centrée sur la formation et l’emploi. Rejoignez-vous sur le stand FAFSEA au sein de l’Espace Emploi Formation, PAVILLON 3, stand n° C94.

Nos équipes présentes se feront un plaisir de renseigner :

  • Les entreprises adhérentes du FAFSEA et leurs salariés
  • Les demandeurs d’emploi intéressés par une formation (contrat de professionnalisation ou Préparation opérationnelle à l’emploi) ou une découverte des métiers agricoles (dispositif ADEMA)
  • Les jeunes de 16 à 25 ans intéressés par un contrat de professionnalisation dans nos métiers.

NOUVEAU  Jeu multimédia Agrigéo : une tablette Ipad2 à gagner :
Les visiteurs pourront, sur le stand Fafsea,  participer au jeu multimedia AGRIGEO conçu par le Fafsea pour aider le grand public à identifier les dispositifs de formation professionnelle menant aux métiers de nos secteurs adhérents. A la clé, une tablette Ipad2 à gagner !  Il faudra être âgé de 16 ans minimum pour participer à Agrigéo.

Agrigéo est un jeu gratuit et sans obligation d’achat organisé par le FAFSEA du 25/02 au 4/03/2012 sur son stand n° 94 du Pavillon 3 au Salon de l’agriculture de Paris. Une tablette ipad2 wi fi 16 GO est à gagner (valeur 489 € TTC). Le règlement est déposé auprès de la Selarl Petey-Guérin-Bourgeac, 221 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris. Il peut être demandé au Fafsea, service communication, 153 rue de la Pompe, 75116 Paris. Timbre au tarif en vigueur remboursé sur simple demande écrite conjointe.
Cliquez ici pour prendre connaissance du réglement dans son intégralité

25 janvier 2012

Parution du Fafsea Infos n° 98

couverture Fafsea Infos

La 98ème édition du magasine du Fafsea vient de paraître. Au sommaire…

Le dossier de ce nouveau numéro est consacré à la gestion de l'eau dans l'entreprise. Entre autres, dix exemples de nouvelles techniques permettant une meilleure utilisation y sont développés.

La rubrique "Des formations, Des régions" nous emmène en Nord-Pas-de-Calais Picardie pour évoquer la signature d'une convention entre le Fafsea et Pôle emploi, mais aussi en Poitou-Charentes pour évoquer une formation aux "Savoirs de base" et en Normandie pour traiter de stages à la conduite en sécurité.

La fiche pratique est consacrée aux produits phytosanitaires et plus particulièrement au certificat individuel pour l'utilisation à titre professionnel, rendu obligatoire dès 2014 pour toute personne exerçant une activité professionnelle de mise en vente, distribution à titre gratuit, d’application ou de conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Les autres articles présents au sommaire sont :

  • Hommes-Femmes, agir pour l'égalité dans l'entreprise
  • Les enjeux de la transmission des compétences
  • Fiche partique : produits phytosaniatires : certificat individuel pour l'utilisation à titre professionnel.

Télécharger le Fafsea Infos >>

24 janvier 2012

Le Salon du Végétal à Angers

Le Salon du Végétal (salon professionnel de la filière horticole) ouvrira ses portes du 21 au 23 février prochains au Parc des expositions d’Angers.

A cette occasion, le FAFSEA et ses partenaires auront le plaisir de vous accueillir sur leur stand au sein de l’espace interprofessionnel situé dans le hall de liaison.

10 janvier 2012

Un nouvel agrément de l'OPCA & OPACIF FAFSEA par la DGEFP et de nouveaux secteurs adhérents

OPCA/OPACIF FAFSEA / Un agrément entrant en vigueur au 1/01/2012

Dans le cadre de la réforme des Organismes paritaires collecteurs agréés, et depuis son réagrément, le FAFSEA fait désormais partie des 48 OPCA et OPACIF du paysage français 2012 de la formation professionnelle continue (au lieu des 96 OPCA et OPACIF antérieurs). Les nouveaux agréments du FAFSEA à la fois en tant qu’OPCA et OPACIF ont en effet été délivrés le 15.12.2011 et publiés au JO des 22 et 23.12.2011 (détails dans le communiqué de presse ci-dessous).

Le FAFSEA reste également un OPACIF national de poids, pour le financement du congé individuel de formation, du bilan de compétences ou de la VAE. Le niveau de collecte du FAFSEA (202 M€ de cotisations des entreprises adhérentes) lui a permis de rester serein tout au long des travaux préparatoires. En témoigne la récente déclaration de Jérôme Despey, président du FAFSEA, aux administrateurs du FAFSEA : « la progression à deux chiffres du taux de 11,3 % de la dernière collecte place le FAFSEA parmi les toutes premières hausses de collecte sur la petite centaine de collecteurs existant en 2010-2011 ».

Dans une logique de cohérence des filières, de nouveaux secteurs rejoignent le FAFSEA en 2012

Dans le cadre de ces nouveaux agréments, nous ont rejoint les deux branches professionnelles suivantes :
- les fleuristeries
- les entreprises de vente et de services des animaux familiers.

Le secteur des vins et spiritueux a quant à lui décidé de confier au FAFSEA la gestion de la FPC (formation professionnelle continue) de la totalité des entreprises de la branche (industries et commerces en gros des vins, cidres, spiritueux, sirops, jus de fruits et boissons diverses - avenant du 20 juillet de la convention collective publié au JO du 8/10/2011).
Rappelons par ailleurs que la branche des jardineries-graineteries avait rejoint le FAFSEA il y a un an (le 1/01/2011).

Dorénavant, le champ professionnel du FAFSEA dépasse donc celui des exploitations et entreprises agricoles, qui formaient historiquement le noyau dur des entreprises adhérentes du FAFSEA.
Ce développement est le fruit d’une logique de développement de différentes filières, voulu par le FAFSEA. Il s’inscrit dans une logique de cohérence des différentes filières adhérentes. Toutes sont issues du domaine du vivant, quelles que soient les étapes : de la production à la transformation et souvent jusqu’à la commercialisation de produits. Les différents secteurs adhérents trouvent leur intérêt dans les valeurs du FAFSEA :
- services de proximité,
- soutien à la ruralité et à la saisonnalité,
- prise en compte de leurs spécificités,
- volonté de soutenir les très petites entreprises (TPE), qui représentent plus de 99 % de ses adhérents.

Télécharger le communiqué de presse >>