Compte personnel de formation

 

Au 1er janvier 2015, le DIF a été remplacé par le Compte personnel de formation (CPF). Il permet à toute personne en activité ou en recherche d’emploi, de pouvoir bénéficier d’heures de formation tout au long de sa vie professionnelle.
En cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi du titulaire du compte, ces heures restent inscrites sur son compte et pourront être mobilisées à nouveau soit en tant que salarié, soit en tant que demandeur d’emploi selon une procédure et un financement géré par pôle emploi (le FAFSEA n’intervenant plus)
Quels sont les objectifs du CPF ?

"Vous inciter à vous former pour vous aider à progresser dans votre carrière et favoriser votre employabilité sur le marché du travail, y compris pour vous reconvertir."
Ce nouveau dispositif

  • succède au Droit individuel à la formation (DIF)
  • est individuel, rattaché à la personne toute la vie professionnelle, et non pas rattaché au contrat de travail
  • est un compte dans lequel s’accumulent des heures de droit à la formation suite à des périodes de travail salarié, et auquel l’employeur n’a normalement pas accès
  • peut être mobilisé à l’initiative du titulaire à plusieurs reprises, tant qu’il est crédité
  • en vue d’accéder à des formations certifiantes ou qualifiantes, dispensées par des professionnels.
Comment est alimenté le CPF ?

Le compte personnel de formation est principalement constitué d’un compte d'heures dont son titulaire décide de l’utilisation.
Le CPF, c’est un compte :

  • que l’on crée une seule fois au départ sur Internet (www.moncompteformation.gouv.fr) en y inscrivant son solde d’heures de DIF
  • qui se remplit automatiquement chaque année pour les salariés de droit privé, par l’intermédiaire de la déclaration de l'employeur. Les heures créditées au cours de l’année se calculent en fonction du temps de travail.
  • qui se vide selon la consommation réelle d’heures de formation(s) par son titulaire
  • plafonné à 150 heures maximum (400 heures pour les salariés peu qualifiés)
Comment utiliser son compte ?
  1. Bien réfléchir à son projet professionnel. Pour toute aide, il est possible de prendre contact avec un conseiller en évolution professionnelle.
  2. Prendre connaissance des heures disponibles sur son compte et rechercher la formation souhaitée dans la liste des formations éligibles.
  3. Accompagné d’un conseiller en évolution professionnelle, se renseigner sur le financement, notamment les éventuels compléments de financement nécessaires
Quelles sont les formations éligibles ?
  • Les formations permettant d’acquérir le socle de connaissances et de compétences de base (dispositif CléA)
  • L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience
  • Un bilan de compétences.
  • Les actions d'accompagnement, d'information et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprises
  • Les formations inscrites sur des listes établies par les partenaires sociaux, au niveau national et régional, sous le contrôle de l’Etat.

Ou trouver les formations éligibles ?

Un moteur de recherche  est mis à disposition sur le site moncompteformation.gouv.fr. Il permet de visualiser un choix de formations éligibles à partir de quelques critères à renseigner : le statut (salarié ou personne en recherche d’emploi), la région, le code APE de l'entreprise (voir sur le bulletin de salaire pour les salariés).
Le CPF étant récent, le moteur de recherche s'enrichit constamment de nouvelles formations. N'hésitez pas à le consulter régulièrement.

Financement

Pour les personnes en recherche d’emploi, la prise en charge du coût de la formation et des frais annexes est assurée :

  • soit par Pôle emploi
  • soit par la Région.

En savoir plus >>